Bientôt disponible !
Nous sommes heureux de vous offrir ce texte magnifique écrit par un homme généreux et passionné de Liberté, Eladio González Guerrero. De son Andalousie natale à son pays d'adoption, il porte son espérance d'un monde meilleur à travers ses discours, ses écrits et ses actions.
Prochainement, notre collection Amantes de la Libertad contera sa lutte contre le fascisme pendant la guerre civile espagnole et aux côtés de la Résistance en France.

« La Platera n’était pas une mule ordinaire. La famille avait beaucoup d’affection pour elle pour de nombreuses raisons. »  
   
Pour débuter l'histoire de sa vie, Eladio nous raconte un souvenir d'enfance, une histoire vraie en forme de fable...
Son titre est déjà un hommage à l'âne du fameux livre Platero y yo écrit Juan Ramón Giménez au début du siècle dernier. Notre Platera est un Platero au féminin.
Eladio a quatre ans au début de l'histoire, et sa famille vient de s'agrandir avec l'arrivée d'un petit frère... Bonheur qui s'accompagne d'une terrible malédiction: l'enfant refuse de téter!
Qui pourra le sauver ?
Baldomero Galofre y Giménez;1849-1902;Grenade, le marché

La Platera extrait

« Son lait était excellent et elle avait, comme on dit, « les seins à éclater » de liquide nourricier. »

La Platera extrait 2

« Il était réduit au squelette et il ne lui restait qu’un souffle de vie. »

La Platera extrait 3

« Ma famille, poursuivie par le franquisme, connaît d’immenses difficultés pour survivre, car elle a connu la ruine. Mais ils ont pris soin de Platera... »
Ce livre est une invitation à la découverte de l’histoire de la famille González, mais c’est aussi pour nous l’occasion d’admirer certains artistes espagnoles : Francisco Goya et cette célèbre série de gravures Los Caprichos, une série de dessins révolutionnaires. Le marché de Grenade par Bartolomeo Galofre y Giménez, Sancho et son âne de Gustave Doré et Jusepe de Rivera et son sympathique âne de la couverture. Suivez le lien dans le livre en note pour voir l’ensemble de ce magnifique dessin. Nous vous invitons aussi à lire ou relire Platero y yo de Juan Ramón Jiménez.


Les familles González,Guerrero, Liria,Torrecillas, Villarreal, Fernández... vivaient dans la région des colonnes d’Hercule, en Andalousie, ils étaient musiciens, maires, sénateur, institutrice,... religieux ou pas, généreux avec les plus démunis. Voici les noms et prénoms de cette famille :
Arrière grands-parents :                                                                  Ginez González 
Grands-parents : Alfredo González Liria ; Hortensia Villarreal Liria ;      Bernardo Guerrero Torrecillas ; Maria Ramona Fernández ; 
Parents :                                Gonzalo González Villarreal ;                                                           Eloisa Guerrero Fernández
Enfants :
Eladio González Guerrero ; Gonzalo Luís González Guerrero ; Hortensia González Guerrero ; Oswaldo Aureliano Francisco José González Guerrero ; Luisa Hortensia Leocadia de la Presentación González Guerrero ; Presentación González Guerrero ; Alfredo González Guerrero ; Aurea Blasa González Guerrero ; Maria Hortensia Leonor González Guerrero ;

You may also like

Back to Top